« Quand il raconte, Jérôme Aubineau danse, jubile. Il est un rêveur de haute voltige qui aime les histoires comme on aime les amis.
Quand il raconte, il donne à voir et devient ce qu’il dit. Le chemin vers les oreilles est immédiat. On en redemande. »

La Charente Libre


Portrait

bordSi hier on présentait Jérôme Aubineau comme le jeune conteur-comédien-danseur fraîchement diplômé,  titulaire d’une maitrîse de sociologie et parrainé par ses voisins conteurs, Yannick Jaulin, Gérard Potier ou Bernadète Bidàude… aujourd’hui force est de constater que Aubineau a su imposer son univers et sa personnalité qui font de lui un incontournable de la nouvelle génération des conteurs. Il a su rallier le soutien des institutions culturelles et d’un public de plus en plus nombreux et fidèle.

Conteur professionnel depuis 1999, missionné par Don Quichotte et la Belle au Bois Dormant, il enchaîne des créations couleur rock’n roll, à partir des thèmes qui lui sont chers : le monde de l’enfance, le monde rural, les relations filiales, les vieilles gens, toutes les petites choses du quotidien et leurs dérapages dans l’imaginaire. Son style s’affirme, un univers cartoon, tendre et surréaliste prend corps au gré des spectacles. Grandir, s’affranchir tout en restant fidèle à ses racines et à la part d’innocence de l’enfance, c’est le grand écart vertigineux que tente Jérôme Aubineau.


highslide wordpress